samedi 10 octobre 2015

Show must go on, right ?

Grosse crise de doute. Forcément. Et avec elle, des décisions radicales. Comme d'habitude. J'ai choisi de mettre fin à la collaboration avec l'arrangeur rencontré cet été, en vue d'enregistrer mon EP. Une relation qui commençait à tourner au vinaigre de mon côté, et à me distraire voire m'éloigner de mes objectifs. Même si elle m'a beaucoup appris et apporté, elle m'a aussi coûté. Les termes du contrat ne me convenaient plus, au point de fortement déteindre sur mon travail et mon moral. Il m'a fallu du temps pour m'en rendre compte, accepter la situation et finalement mettre le holà, aujourd'hui. Le SMS, sous l'impulsion du moment, n'était pas très classe, par contre. Je tenterai de m'expliquer de vive voix demain. Si j'en trouve le courage. Mmm... Je dois trouver le courage et faire face aux difficultés. Par respect pour moi-même et les autres. Cliché mais juste. Demain, je l'appelle, promis. C'est le strict minimum.

Et puis, j'ai donné ma démission par rapport à mon poste de bénévole au catering Frankenstein, que je ne me sens pas prête à assumer, quand ils ont besoin de quelqu'un de fiable. Tadaaaaam ! Tout ça, en quelques clics, après une bonne crise de larmes - mes meilleures amies avec ma grand-mère -, deux films à l'eau de rose et une partie de l'émission "Les années bonheur" de Patrick Sebastien. Le tout accompagné de quelques pralines de chez Mary et une énorme pensée pour mon frère, Olivier. Je vous dis pas la soirée. La première décision, même si je m'y suis très mal prise, je ne la regrette pas. La deuxième par contre... Heureusement, ma grand-mère est venue à ma rescousse. Et l'équipe de Frankenstein aussi ! Ils insistent pour que je relève le challenge que j'ai accepté et qu'on reste ensemble dans la barque que l'on va mener, contre vents et marées, à bon port, un point c'est tout. J'en suis émue. Je... je vais essayer... de faire de mon mieux... même si je me sens encore tellement instable :( Ecrire, écrire, écrire. Pour exister. C'est donc vrai. Bisous, je vous aime. Bonne nuit. 

jeudi 8 octobre 2015

My heart will go on with the show !

Yoplaboum, youplalala, yihaaa, wouhouhou !

Je suis malade, crevée, j'ai une tronche de cake, les cheveux gras et je ressemble à rien... mais... je suis de bonne humeuuuuur ! Si c'est pas top, ça ?

Vous vous souvenez, fin août, je me suis incrustée une semaine, en mode "stage d'observation" dans le projet de comédie musicale Frankenstein Junior ?

Je débarquais comme un cheveu dans la soupe au milieu d'une troupe de 25 ados et d'un staff de jeunes passionnés. J'avais les boules, je ne savais même pas comment me présenter, on se demandait vraiment ce que je faisais là, moi la première.

Puis soudain, à la fin du tout premier filage de l'acte 1, le premier jour, Damien, le metteur en scène m'a introduite comme le regard extérieur et il a fallu que je donne mon avis sur ce que je venais de voir, après le feedback de l'équipe. HAAAAA ! Palpitations, rougeurs, plaques, panique... La prise de parole, surtout après deux ans d'isolement, hors de tout circuit socio-professionnel ! Je peux l'exprimer en chantant, mon humble avis, s'il vous plait ? Non, pas d'échappatoire... 

Suite à ce baptême du feu, j'ai volé, chaque jour, d'une salle à l'autre, discrète, carnet de notes en main, entre le coaching vocal en groupe ou en individuel, les échauffements, les danses, le coaching théâtre, le maquillage, l'arrivée des premiers décors et costumes, les réunions et débriefs... A discuter avec l'un et l'autre, ado ou membre du staff, curieuse de connaitre le rôle de chacun et l'humeur du moment, dans cette aventure magnifique et à la fois très exigeante !

Si enrichissant ! Génial... Je me suis repointée à un dimanche de répétition, il y a deux semaines et suite à cela, on m'a proposé de coordonner le catering pour toute la troupe de 55 personnes, à partir de lundi prochain et jusqu'à dimanche, dernier jour des représentations au Théâtre St-Michel. 

Je suis tellement contente ! Un challenge personnel important, puisqu'en un coup, je me retrouve dans un projet collectif, qui implique des ados, leurs parents, le staff technique et artistique... dans des conditions de stress et de pression qui monte avant la première. Aïe aïe aïe, va falloir assurer, petite Val et prendre un peu confiance ! Mais surtout, s'amuseeeeeeeer, dans un contexte que j'aime avec... des gens !

Donc voilà, pain sur la planche, main à la pâte, petit plat dans les grands, tout ça, tout ça... Avec à la clé, une super team dont je vais faire plus ample connaissance, une expérience humaine palpitante et les coulisses d'un show qui promet ! Je vais en prendre plein la vue et les oreilles, trop cool ! Puis, j'ai vraiment hâte de voir le résultat de plus de 8 mois de répétitions et de travail sur des décors et des costumes de dingue, avec des talents amateurs (entre 14 et 17 ans, tous à l'école), en soif d'apprendre et de progresser, grâce à des jeunes artistes follement désireux de transmettre leur expertise professionnelle.

Et maintenant, en gros caractères parce que je suis super emballée : 

SOYEZ CURIEUX ET VENEZ FAIRE UN COUCOU : FRANKENSTEIN JUNIOR, AU THEATRE ST MICHEL (BXL), LES 16, 17, 18 OCTOBRE. VOUS NE SEREZ PAS DECUS, L'EXPLOIT EN VAUT LE DEPLACEMENT. C'EST DROLE ET SUPER DIVERTISSANT, VIVE LE MONDE DE LA COMEDIE MUSICALE EN ESSOR EN BELGIQUE, VENEZ DONC SUPPORTER CE GENRE DE BELLES INITIATIVES, ON TRINQUERA ENSEMBLE A L'ENTRACTE.

Voilà !

Petits liens super utiles : la bande-annonce ici :) et la page FB :) et l'interview de Damien sur RTL ici et le site internet pour réserver :)