lundi 22 avril 2019

Du VE-LO à VOLO ! Y.O.L.O, YOVO !

Ma lettre à moi-même : "Du VE-LO à VOLO. Y.O.L.O, YOVO ! L.O.V.E "

Un message qui rayonnera de toute sa lumière sur mon premier album. Probablement une punch line de la dernière chanson de celui-ci, la plus importante à mes yeux, celle que je mets du temps à écrire. Ma chanson sur... Le temps.

Le temps qu'il est bon de me donner pour faire un deuil, me (re)construire, m'assumer, vibrer, travailler sur le sens que je donne à ma vie pour enfin... Vivre (et non survivre), rigoler (et non rire jaune), aimer (et non dépendre affectivement), manger (et non bouffer), etc.

Aujourd'hui, je me suis baignée dans l'eau glacée de la mer, à Ambleteuse. Sous le soleil de midi. Il faisait doux. Après avoir longuement marché sur les cailloux, me rappelant que toute petite déjà, je voulais que mes pieds nus apprennent à être plus forts. J'ai marché, joué, trottiné puis couru dans cette mère nature. Enfin, malgré la basse température, j'ai plongé mon corps et ma tête dans ses bras qui m'ont enveloppée. Tout picotait de partout. Je me suis sentie bien vivante, très vivante et c'était bon. Et là, j'ai adressé ma demande d'ami à mon frère, sous le cloud, face à l'horizon : 

Veux-tu bien être mon ami ?
J'aimerais que tu deviennes une force en moi,
Au lieu de ce couteau dans ma plaie, qui me fait mal et m'empêche de respirer.
De mon côté, je te promets de m'adresser à toi, de te demander de l'aide,
Quand j'aurai des doutes, quand j'aurai peur.
Je ne désire plus avoir peur.
Je te promets de faire de mon mieux pour vivre pleinement.
Je prends le temps, aujourd'hui et jusqu'à l'anniversaire de ta mort, pour me recueillir, 
Pour te parler, pour nous pardonner, pour digérer la colère et tenter de la transformer en joie...
Pas à pas...

Cinq ans que tu es parti.
En ce jour de renaissance, je me suis fait mon petit rituel de passage symbolique.
Déjà, je me sens mieux. Fatiguée, certes, mais un peu plus soulagée. 
Je ressens aujourd'hui que mon chemin est l'expression de moi-même. 
Quand je témoigne de mon histoire, sans filtres, ni tabous, je me porte bien. Très bien, même.

Je t'aime, Olivier, mon frère, 
Arbre de vie, 

Valentine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire