lundi 2 juin 2014

Tchin tchin !

Très cher Emile.

Ce poème, 
Je te le donne en mille.

En tes lieux, 
je ne me fais pas de bile.

Tu m’ouvres la porte,
Quand je revis Tchernobyl.

Si je perds la Boule, 
Tu m'épargnes une Bill.

Tu me fais rigoler, 
Dans les moments difficiles.

Entre tes murs, 
Je trinque, je chill.

Ceci étant dit, 
Chez toi, je file !


Signé Lucile, 
Une fille fragile

1 commentaire:

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...