dimanche 27 juillet 2014

Any news ?

Toujours rien. Aucune nouvelle. Ma maman s'inquiète tellement pour moi qu'elle m'a demandé de rester à l'appart (trouvé via Air Bnb, avec ma soeur, dans le quartier Kreuzberg, très sympa) où je loge pendant mon séjour. 

J'ai péché mon Dieu. En effet, j'ai (encore) désobéi à maman que j'aime tant. Car je suis sortie m'acheter 1,5l d'eau et une recharge prepaid de 5 euros, que je mettrai sur la carte Sim allemande que mon hôte d'Air Bnb m'a si gentiment offerte, il y a deux jours de cela. 

Sur le retour de mon échappée belle, je me suis arrêtée pour demander à un petit monsieur qui lisait son journal du jour, à la terrasse ensoleillée d'un café, la principale chaîne d'information allemande. RÉPONSE: Das Erste, au nom évocateur. Sait-on jamais que la police ne fasse toujours rien malgré mes vaines tentatives d’expliquer la situation dans laquelle je me trouve, depuis qu'on s'est perdu de vue vers 4h ce matin, au moment de la bagarre qui prenait de l'ampleur sous nos yeux, notre nez. Mon anglais devait déplaire, sans doute. Mais de là à me jeter dehors comme une malpropre et m'ordonner de rentrer chez moi... Ils vont loin, ces Germains. Pourvu qu’ils n’arrivent pas à Rome. 

Bref, là, j'attends sagement mon hôte Air Bnb à qui j'ai demandé un peu d’aide. En attendant, je vais faire ma déposition. Bonne idée, non ? Comme ça je pourrai l'envoyer à Das Erste ! À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. C'est comme ça. 

Signé la citoyenne du monde qui a besoin de dormir sur ses deux oreilles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...