mardi 16 septembre 2014

To-do list, Done, To be done

Étapes 2 à 7 : pré-rentrée

1) Le dossier "remise des clés" d'Ixelles ? Check. 

2) L'emménagement chez Mamita ? Check.

3) Les retrouvailles avec mon roi Albert ? Check, avec une bonne nouvelle en prime : pas de diagnostic de bipolarité ni de médocs pour l'instant. Je suis encore en phase d'observation, me dit-il, à ma grande joie et non moins grande surprise. 

4) Ma première soirée chez grand-mère, my new Home Sweet Home ? Check and great. Le peu d'alcool que j'y ai bu m'a vidée de mes émotions. Et c'est tant mieux, fallait que ça sorte un bon coup avant l'opération de ma vie. 

5) Le grand nettoyage de fin de saison triste ? Check ou presque. Je range, trie, vends, donne, jette (le moins possible) mon monde matériel (je vois le bout), je classe, renomme, mets à la corbeille, mon monde virtuel (j'suis loin du compte, mais j'avance). M'organiser de la sorte me change d'habitude. J'y prends goût car j'y vois vraiment plus clair. Ma tête s'allège, truc de ouf. 

6) L'opération de mes Noodles sur mes cordes ? Check. J'avais la pétoche ! Première anesthésie générale. Fiou ! Au réveil, dans mon demi-sommeil, j'ai parlé. Merde.

7) Le voeu de silence post-opératoire ? Check ou presque (demain, ça fera 9 jours). J'ai quand même fait des exceptions à la règle d'or. Non intentionnelles, bien sûr. Comme cet énorme "YES !" après une cover du groupe belge Jazz Up, au Toots Jazz Festival à La Hulpe ou le "Non, Harry, il souffre !" au chat de mon frère qui bouffait un joli papillon qui jouait près de lui.

Étapes à venir :

8) L'événement de samedi, le festif "vide-tout" en l'honneur d'Olivier, organisé afin de se serrer les coudes en famille, entre amis et en musique, se débarrasser du futile, superflu et superficiel et se charger mutuellement d'ondes positives pour une rentrée, une première année sans lui qui s'annonce très difficile.

9) L'arrivée pour de vrai chez Mamita.

Une fois ces neuf étapes accomplies, je pourrai remettre les compteurs à zéro et m'en fixer de nouvelles ! Ouf ! Je progresse, yes, yes ! En fait, ce que j'applique ici relève du concept de l'imagerie mentale. Une technique très efficace pour regarder en avant, atteindre ses objectifs et aller au bout de ses projets. Merci David, mon coach mental durant ces 7 dernières années, et celui surtout du réseau international des clubs de football de notre bon vieux Roland.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...