dimanche 5 octobre 2014

Home Maid, Minute Made

Fille d'agent et géomètre expert immobilier, je déclare que je construirai mon château de princesse avec une brique dans le ventre, des pierres précieuses de fantaisie et sans vrai ni faux sucre ajouté. Dès lors, pas de biscuits, de bonbons, de sable ou de cartes qui tiennent ni me soutiennent, Etienne. Un château balayé à la première brise ? Des fondations soufflées au moindre déséquilibre ? Non ! Dans mon cocon, je ne serai pas la Reine Margot (alias Gretel) bouffant des sablés au Pays des merdes qui veillent.

Mmm... Tout bien réfléchi, y aura pas d'château. Ça pue les châteaux. Parce que ça fait peur, prend plein de place et demande un entretien, des charges, une consommation énergético-calorique considérables, insupportables, voire non viables. Pas le temps, ni le corps, ni l'argent pour ce genre de supercherie. Sans parler du haut risque qu'il s'écroule en tant de gué-guerre familiale, cataclysme ou Troisième Guerre Mondiale. Une fois les potentiels enfants partis, il resterait le vide des grands espaces éventuellement occupés par la descendance de Casper.  

Alors un mobilhome ? Mmm... non. Une caravane ? Toujours pas... Une roulotte ? Euh, bof... Réfléchis, Val, creuse encore... Ça y est ! Trouvé ! Un fiacre ! Magnifique et tiré par les cheveux... je veux dire, les chevaux - dont on ne confondrait plus la viande avec celle d'un bœuf -, biodégradable, éphémère, modulable, pop-up store et flagship tout à la fois ! Piloté par moi, l'héroïne de ma vie ou E.T. en fille (E.Tette ?), la lumière au bout de mon doigt de fée du logis, pour éclairer mon envolée vers la Lune, sirotant le jus de "6 trouilles" hand- home- and minutemade - bon pour mes artères -, fraîchement extrait du carrosse de mes tendres rêves. Le coffre (fort) plein de cadeaux non empoisonnés pour les enfants perdus de ma génération terrible qui tentent, vaille que vaille, de s'accrocher pour survivre dans ce bas monde loin d'être imaginaire.

Fille d'avocate dans le droit du travail, je déclare que...

...Prochain épisode. 

1 commentaire:

  1. Le dimanche matin est LE moment propice pour apprécier tes textes que j'adore.
    Continue ma Puce.

    RépondreSupprimer

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...