dimanche 13 septembre 2015

Ambi-Valentine

Je ferais mieux de déballer plutôt que de m'emballer, parfois. Le blog m'avait manqué. J'aime ces rendez-vous avec moi-même et avec vous. Je sais que vous êtes là et ça me fait du bien dans mes grands moments de solitude. Et ce qu'il est bon d'écrire, j'avais presque oublié !

Cela faisait un peu plus de deux semaines que je surfais dans le creux du creux de la vague de mon âme, touchée-coulée par le flot de lames de mes larmes. Puis, aujourd'hui, je me suis dit : "Assez ! On se relève, petite Val. Oui, la vie est un combat. Non, ne lâche pas, bats-toi, sors tes armes, tes outils et pratique-les !" 

Cela me ramène à l'essentiel de la mission que je me suis donnée dans l'avion de retour d'Asie, en mai, à la veille des 20km de Bruxelles : "Marche ou crève ! Sur ta voie et dans ton axe. Recentre-toi, perds pas le nord ni le moral, bon sang ! Te laisse pas distraire par des futilités, c'est pas possible de se laisser emporter, aller, faire... comme ça ! Pas si fastoche d'être fantoche, Gavroche. Et puis ça sonne cloche. Cesse de louper le coche, pauvre mioche qui s'effiloche à force d'avoir toujours les pétoches de se prendre des roches !"

Or, ma voie lactée vers ma lune qui semble à des années-lumière de moi, c'est le travail de ma voix, baromètre de mon humeur. Plus je l'exerce, mieux elle se porte et moi aussi. Mais c'est super difficile car, depuis l'opération de mes cordes vocales, il y a un an tout juste, je dois tout réapprendre. Il y a plein de notes, d'intentions que je ne parviens plus à faire. Ce qui m'amène à douter de moi et de ce que je fais et forcément, ma voix en est fragilisée. Trop souvent, je remets en question ce chemin que je tente d'emprunter. 

Ici, je me le répète, une bonne fois pour toute : "Ca suffit, maintenant. A la poubelle, cette ambivalence paralysante. Si tu veux chanter seule ou en chorale, faire des featurings sympas, donner des cours de chant, passer des castings, faire des voix-off ou que sais-je encore... Y a rien à faire, faut que tu croies en toi et que tu le bosses cet outil que tu voudrais professionnel ! ASSUME, VAL ! Tout le reste, c'est du bonus. Une chose à la fois, punaise !"

Je pense que je vais m'imprimer en énorme pour mon mur un truc du genre : "CV, comme Croughs Valentine et son Curriculum Vitae autour de ses Cordes Vocales". Voilà les amis. Telle est ma résolution pour cette année 2015-2016 : (m')investir pour reconstruire ma voix. Pour le reste... on verra.

1 commentaire:

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...