samedi 18 juin 2016

La musiiiiiqueeeee, oui, la musiiiiiqueeee...

Mon projet Atomic avance à tous petits pas. Depuis deux semaines, je déploie mon réseau et m'organise des rencontres avec des gens du milieu de la musique, à l'affût de tout ce qui pourrait m'aider à progresser et évoluer sur ce chemin difficile. Une piste, un conseil, un contact, un retour... Tout est bon à prendre, je suis tout ouïe, disponible et prête à pousser des premières petites portes, là !

Je me suis par exemple rendue à l'ICP studio, mardi, pour saluer Da Silva qui m'a super bien accueillie malgré la fatigue et le boulot qui l'attendait autour de son nouvel album. Il a pris le temps d'écouter deux titres, m'a donné son avis et ce qu'il entendait au-delà du piano-voix en termes d'arrangement. Il m'a aussi fait découvrir une artiste française, L, et donné le nom d'un label à garder dans un coin de ma tête pour le jour où j'aurai quelque chose de qualité professionnelle à envoyer. 

Peu de temps après, c'est Matt Bioul, que j'ai eu au bout du fil. Très chouette discussion. Lui m'a invitée à me poser sérieusement certaines questions avant d'aller plus loin. Afin d'éviter que je me disperse de trop et perde mon temps, mon énergie et mon argent, dans des démarches non pertinentes et inutiles. Mon projet et mes intentions doivent être très clairs dans ma tête. Pourquoi fais-je de la musique, en priorité ? Pour la scène, pour enregistrer en studio, pour passer en radio, pour moi-même, pour le fun, pour gagner ma vie, ... ? Il y a de tout ça, bien sûr. Mais quel est le plus important, pour moi, aujourd'hui ? Comment est-ce que je me positionne dans mon projet ? Quelle place me vois-je occuper sur scène ? Est-ce que je construis mon projet solo et trouve des musiciens par la suite ou est-ce que je cherche un groupe qui s'investirait dans la création ? Dans quel genre d'endroits me vois-je jouer ? Avec quels instruments ? Quel est mon style du musique exactement ? D'y répondre en amont et de faire le point, calmement, sur ce qui a du sens pour moi aujourd'hui, fait vraiment la différence, selon son expérience. Je veux bien le croire. On a prévu de se voir fin du mois de juin pour en parler.  Il va aussi me dire objectivement ce qu'il pense de mes titres. Je me réjouis ! 

Le plus difficile actuellement, c'est de savoir la direction musicale que je veux donner à mes chansons. Une fois mon concert de jeudi prochain derrière moi, je me donne une petite semaine pour arranger sur Logic les quatre morceaux que je vais produire avec un petite équipe à Paris, fin août. J'aimerais me laisser aller, m'amuser à emballer mon piano-voix des sonorités qui me parlent. Voir ce que ça donne, m'y frotter, expérimenter et explorer sans trop chercher le résultat à tout prix, ni me dire que je suis nulle et incapable, car forcément, c'est pas top pour booster ma créativité. Il s'agit juste de se lancer et d'accueillir ce qui arrive ! C'est en forgeant qu'on devient musicien, n'est-ce pas ? ;)

Par rapport à mes concerts, j'aimerais intégrer une troisième personne au projet : une violoncelliste qui, dans l'idéal, pourrait aussi faire des deuxièmes voix. Pour ce faire, je pense qu'il faut d'abord que le piano-voix soit bien calé, que je mette à jour toutes les partitions et que j'enregistre des idées musicales de ce que pourrait donner le trio, avant notre première répétition, qui n'aura pas lieu avant d'avoir fourni ce travail de mon côté. Je visais d'être au taquet pour les concerts de septembre, mais à vous écrire mes plans, je crois que je vais revoir mes objectifs ou du moins leurs échéances et continuer encore un peu de jouer Atomic dans la formule actuelle.

Et parallèlement aux répétitions, au booking de petits concerts, à la recherche musicale pour le studio et le live, aux cours, aux rendez-vous et à la constitution de mon dossier, je prépare doucement mon mois de juillet : mes stages à l'AKDT de Libramont et ma résidence d'écriture avec un auteur, autour de la création d'un spectacle musical en vue de mettre en scène, à terme, ce que je chante et dis en tant qu'Atomic. Pfiou ! Y a du boulot, quoi... Il est temps que j'arrête de laisser le sucre me sucrer mon énergie, car j'en ai bien besoin, là ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...