vendredi 5 août 2016

On ne lâche rien !


Je suis vraiment contente. Ce mois de juillet était juste dingue ! J'ai vraiment hâte d'être l'an prochain pour remettre ça :) Après l'AKDT, dont je vous ai parlé dans mon article précédent, je suis allée une semaine à la mer, avec William Larqué (auteur-parolier rencontré à Astaffort, au stage pour auteurs-compositeurs organisé par Voix du Sud et parrainé par notre ami Francis Cabrel). 

On a ouvert le chantier d'écriture de mon spectacle Atomic. C'était intense ! J'en flippais d'ailleurs. N'ayant jamais fait ça auparavant, je me demandais certains matins ce qu'on allait bien pouvoir faire. Le processus est réellement une découverte et j'y prends goût. Même si j'ai déjà quelques idées, ce qui sortira au final reste assez flou et en même temps, c'est le chemin qui compte, on ne le dira jamais assez, me semble-t-il. Le spectacle, c'est vivant, dynamique, je ne pense pas qu'il y ait vraiment lieu de parler de résultat final, mais plutôt d'étapes. Quoi qu'il en soit, on a passé une extrêmement agréable semaine "vacances-passion-travail", en très belle compagnie. En plus, belle coïncidence ou synchronicité - ou cadeau du ciel, qu'on se le dise -, Marie-Sophie et Caroline (animatrices démentielles de mes stages à l'AKDT, respectivement "Paroles et musiques" et "Elle est à toi cette chanson 2") ont leur maison de vacances à deux rues de celle de ma petite maman ! Ce qui a donné lieu à deux super soirées à leurs côtés qui en promettent bien d'autres :) J'ai le sourire en mode banane jusqu'aux oreilles et ça fait du bien. 

Enfin... Il a fallu atterrir de cette nébuleuse bulle créative dans laquelle je me suis immergée pendant trente jours. Me voilà de retour chez ma grand-mère que je suis super contente de revoir, elle n'a pas pris une ride depuis mon départ, haha ! Pendant mon absence, la joyeuse colocation familiale a rétréci, puisque ma soeur, ma mère, mon beau-père et mon cousin sont partis. Snif ! Une page se tourne... Les affaires reprennent de plus belle, de mon côté : hier, j'ai pondu une nouvelle chanson pour le spectacle ("La cerise", qu'elle s'appelle), j'ai cinq concerts (covers & Atomic) à préparer, un travail sur le matériel de promo que j'aimerais faire avancer avant la rentrée, mon dossier de demande de subsides à compléter, mon CV à mettre à jour, des partitions à écrire, des chansons à terminer, des textes à peaufiner, des arrangements à continuer (avec l'aide d'un nouveau venu dans ma team encore fort restreinte : Maxime des groupes Konoba et Solskins, entre autres), un show au Bénin en décembre, à concocter avec le rappeur St Maurice, une des belles rencontres de l'AKDT, un Brussels Summer Festival où me rendre un maximum, pour faire le plein de bons sons et de contacts, un bénévolat au Kidzik Festival fin du mois, et entre temps, l'enregistrement de quatre morceaux en collaboration avec d'autres artistes... Bref, je ne suis pas en reste pour ce mois d'août ! 

Se consacrer à sa "légende personnelle", comme dirait Paulo Coelho, c'est un temps plein, oui oui ! J'en profite pour conclure cet article avec vous sur cette citation (que je dédie à Marylène et à toutes les personnes qui aimeraient libérer l'artiste/l'enfant créatif, en elles), repérée sur mon fil d'actualités Facebook (merci Clémence) et que je compte bien lire et relire à chaque moment de découragement : "Celui qui ose avoir un projet dans la vie et ose tout laisser tomber pour vivre sa Légende Personnelle, finira par réussir. L’important est de garder le feu dans le cœur, et d’avoir la force de caractère pour surmonter les moments difficiles. Souvenez-vous : le désir qui est dans notre âme n’est pas venu du néant ; Quelqu’un l’a mis là. Et ce Quelqu’un, qui est pur amour et ne souhaite que notre bonheur, fait cela uniquement parce qu’il nous a donné, avec le désir, les outils pour le réaliser" ~ Paulo Coelho

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...