samedi 6 août 2016

Pulsations de vie

Jean-Jacques Goldman et Les Enfoirés : 
" Je crois qu’il est temps de passer la main "

Moi ! Moi ! Moi ! Haut la main, je la lève, ici, je suis là, wouhou, vous me voyez, vous m'entendez ?

J'ai envoyé aujourd'hui sur la boite mail des Restos du Coeur ma première candidature spontanée depuis longtemps, avec "Pulsations de vie" : une ode à la musique comme arme de construction massive de paix, de bonheur, d'amour, de vie et de liens entre les Hommes, dans un monde où la terreur tente de faire sa loi. Certainement mon titre le plus engagé à ce jour, enregistré durant ma troisième semaine de stage à l'AKDT de Libramont.

A CONSOMMER SANS MODERATION, EFFETS SECONDAIRES POSITIFS 100% GARANTIS

Paroles et musiques : Valentine Croughs (Atomic)
Piano et percussions : Hughes Maréchal
Basse : David Casseus
Guitare : Francesco Nchikala
Violoncelle : Jean Pol Zanutel
Violon : Fien De Pauw
Rap : Antoine Drion
Beat box : Gaspard Herblot
Direction des choeurs : Didier Likeng
Enregistrement : Othmane Bensalmia
Mix et master : Pascale Snoeck

Merci aussi à Iza Loris, Marie-Sophie Talbot, Sylvie Nys, Caroline Leboutte, Jean-Pierre Flahaux, Lisianne Fiévez, Vincent Dujardin et tous les stagiaires et jobistes de l'AKDT (Libramont, 2016) ayant participé de près ou de loin à cette aventure musicale !


Réinventer le monde
En quelques secondes
Qu'il pleuve ou gronde

Disperser la lumière
Dans les moindres coins
Dans les yeux de chacun

Nos paroles s'enchainent
Et nos coeurs accélèrent
Nos esprits se déchainent
Et nos corps se libèrent

S'inspirer de ses rêves
Dans son quotidien
Colorer son chemin

De la douceur, de l'ivresse
De l'amour bleu roi
De l'humour, de la foi

Le son coule dans nos veines
La musique nous est chère
Toi aussi monte en scène
Sur le toit de notre terre

J'entends une voix au fond de moi qui veut qu'on la libère
Ce cri m'pousse à chanter et je ne peux pas m'en défaire
Nait-elle d'un malêtre ou d'un bonheur à partager
Comme un cadeau du ciel quand ça m'permet de m'exprimer

Chanter, chanter, c'est plus fort que moi
Mon être entier s'anime et je le sens au bout des doigts
Ca fait palpiter mon coeur, des pulsations de vie
Même si un jour je meurs, je chanterai cette mélodie

Elle s'en va notre peine
Aujourd'hui, c'est pas hier
On veut plus de la haine, 
On veut plus de la guerre

Nos paroles s'enchainent
Et nos coeurs accélèrent
Nos esprits se déchainent
Et nos corps se libèrent

1 commentaire:

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...