dimanche 23 octobre 2016

Noir désir
















Fureur de vivre

Au fil des jours, à petit feu
Tu m'abandonnes, fureur de vivre

Il semble loin, ton goût du jeu
Elle approche, la fin du livre

Où on va ? Pourquoi on en est là ?
Où on va ? Toi et moi ?

Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface
Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface


J’ai tenté de te garder
Jusqu’à ton dernier soupir

Mais ton cœur s’est arrêté
Et le mien se déchire

Où on va ? Quand on part comme ça ?
Où on va ? Je n’sais pas…

Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface
Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface

Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface
Tu me fuis, tu me lâches
Je t’en veux, je m’efface

1 commentaire:

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...