mercredi 17 mai 2017

Hey, Men !

A 10h, j'enregistre en temps réel ma seule et unique voix/voie dans les conditions du direct, celle que j'ai cherché et recherché parmi tant d'autres entre le Ca et le Surmoi, entre la vie et la mort, sur un fil fragile d'argent et d'or, partout sans jamais perdre ce tout petit espoir au fin fond de moi, et ce, malgré les obstacles dressés sur mon chemin, car je l'entendais hurler, exister puis chanter dans ma tête, très très très fort, avant de l'entendre hurler, exister et maintenant (encore timidement) chanter dans mon corps.

Je passe du monde des idées au monde réel, grâce au magnifique Ponte Vecchio de Florence. D'avance un grand merci aussi grand que mon amour pour moi, à toute la belle équipe des studios de CathoBel qui m'accueille chaleureusement, une fois arrivée dans la maison blanche à gauche, quand je suis sur le parking des anges (à Wavre) où plus rien ne me dérange... Sans peur panique, ni angoisse profonde, juste un peu de trac proportionnel à ma normalité.. En toute sécurité, sérénité, en paix et calme absolu avec moi-même et les autres.

Je charge d'hyper bonnes ondes mon parcours de vie et deux chansons, durant 25 énoooooormes minutes de pur bonheur qui sont (re)diffusées pour la première fois sur La Première, jeudi 25 mai 2017, 20h. Et ce (bien)faisant, mes amis, je me libère de tous mes maux pour de bon, à jamais et pour l'éternité. Il est temps que je prenne bien bien soin de moi, que je (re)construise ma vive voix sur de nouvelles bases et existe, comme je l'entends, au-delà de l'entendement ! J'en ris déjà jaune à pleines dents, de mon humour noir et rouge sang.

Car la survie pour moi, c'est la mort. J'ai tant de choses à découvrir, à apprendre, à expérimenter et de belles personnes à rencontrer (encore, encore, encore !!!) que je suis excitée comme un coucou perché sur un cocotier à l'idée d'être, en chair et en os, ici et maintenant, en parfait équilibre et harmonie avec mon environnement, dans lequel je respire naturellement profondément, dans l'instant présent, purement et simplement.

Joy, don't be scared, don't be shy, 
you'll never have to ask yourself again why, 
you're welcome in every single cell of my perfect body,
and that's just reality.
That's where your place is, 
my most precious and dearest sis'. 
Let's stay tuned, all the time and all togheter ! 
Cheers, peace and love to our blessed souls, more than ever 
Au nom de mon père, son fils et mon sain esprit. 

Hey, Men !

Lady Valentine (with her big brother watching OVER her)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...