lundi 19 juin 2017

Arbre de vie

Olivier

Toi mon ami, enfant de la balle
Tu es parti comme en cavale
Sans écouter ton coeur en flammes
Qui criait fort son vague à l’âme

Aussi joli que l’olivier
Tu naviguais comme le voilier
Au bord d’un fleuve pas tranquille
Riant de ton talent d’Achille

Dans tes artères, coulait la neige
Une panne de cœur que rien n’allège
Tu n’as rien dit, tu es parti
Toi mon ami, génie maudit




Repose en paix, 
Je t'aime, à jamais,

Valentine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon voyage !

  Mamita,  J'ai eu l'immense chance et bonheur de partager ton quotidien durant trois années importantes de ma vie. Quand je suis ar...